Actus

Spi Ouest-France Destination Morbihan

J-4 avant le début des hostilités pour les Mach 6.5 et les Open 7.50

Les équipages sont prêts et ont soif de victoire. La bataille promet d'être terrible ! Du 29 mars au 2 avril, les sportboats évolueront dans leur cadre favori, la baie de Quiberon, ce qui promet un beau spectacle. La régate tant attendue par de nombreux marins ayant lieu cette année tôt dans la saison, les conditions promettent d'être sportives, avec des températures encore légères et un vent certainement soutenu.
  • Publié le : 26/03/2018 - 10:43

Class Open et Class MachClass Open et Class Mach.Photo @ Jacques Vapillon
La rage au ventre

Avec un niveau homogène en Mach 6.5, l'ambiance risque d'être à couteaux tirés. Yves Le Blevec sur Actual, très à l'aise en vitesse, est considéré comme l'ultra favori de la course. Il va devoir gérer la pression imposée par ce statut face au team Alternative Sailing, mené par Mathieu Jones, bien déterminé à s'approprier le titre pour la sixième fois. Ils seront confrontés à des équipages qui ne comptent pas faire de la figuration. Manu Guédon (West Paysages - Le Carré 56) et Yann Sassy (L'Ankou) ont la motivation et les compétences nécessaires pour venir jouer les trouble-fête.

Autres pointures du monde la voile, Christine Briand fera équipe avec Michel «Mike» Kermarec sur KMA3. Christine Briand, multiple championne en voile olympique et qui a participé notamment à la Volvo Ocean Race et au Tour de France à la Voile, a choisi l'un des meilleurs spécialistes aéro et hydrodynamique au monde pour équipier. Qu'il ait pu trouver un moment dans un emploi du temps bien chargé, entre la conception de foils pour le tout nouvel IMOCA d'Alan Roura ou la Coupe de l'America, est déjà bon signe...

Les nouveaux propriétaires ne seront pas en reste, dont Laurent le Ponner sur Tarmach qui fait figure d'outsider. Il sera accompagné de Renaud Mary à la tactique et promet de faire quelques étincelles. Quant à Jérôme Outin, il a profité de la saison hivernale pour prendre en main son bateau MicMach. Avec à la tactique Laurent Bezely, fraîchement débarqué de la Transquadra et grand habitué de la baie de Quiberon, le duo espère tirer son épingle du jeu.
Henri Blanchot et l'équipage de Machsimus pourraient en surprendre plus d'un, à l'image du Spi 2017, où ils avaient réussi à se glisser en tête de flotte sur plusieurs manches. Enfin, Yves Pelpel (Sharp) et son équipage tiennent bon la barre et confirment leurs progrès de régate en régate. Ils sont dans le match et comptent bien le faire savoir.

Du talent au mètre carré


Cette 40e édition du Spi sera une nouvelle fois l'occasion de faire chauffer les chevaux pour les Open 7.50 Aucun des équipages n'a l'intention de laisser passer sa chance et ce n'est certainement pas Nicolas Groleau (Bretagne Télécom) qui dira le contraire. Un magnifique duel se tiendra entre le vainqueur 2017 et Marc Guillemot (WellnessTraining) qui ambitionne de reconquérir son titre. Ils seront tous deux entourés de jeunes talents de la voile, tels que Loïs Berrehar à la tactique sur Bretagne Télécom ou Julien Bourgeois avec Marc Guillemot.

Il faudra bien évidemment compter sur Antoine Gautier (Open Game) pour leur mettre des bâtons dans les roues. Après de nombreuses éditions terminées en 2e position, Antoine Gautier aura pour objectif de déboulonner les têtes d'affiche et d'accéder enfin à la première place. Sébastien Thétiot (Kermancy), secondé par l'indéfectible Antoine Mermod, aura de son côté à cœur de monter sur le podium de cette épreuve mythique.

On pourra également compter sur l'engagement de Matthieu Leys et de son équipage sur Qualiconfort - Le Bar Tab'. Soucieux de réaliser une belle régate, ils mettront tout en œuvre pour satisfaire leur envie de réussite.

Xavier Dagault (SEPOP Solidaires en Peloton) et Dominique Goubault (Trez Open) répondront également présents à l'appel du Spi. Ces deux habitués des Open 7.50 devront lâcher les rênes pour se démarquer dans une flotte très relevée.

De son côté, Daniel Poisson (Open Your Eyes), qui fait profiter plusieurs jeunes de son expérience et de son bateau afin de les former à la régate, tentera le tout pour le tout pour briller pendant les quatre jours de course.

Cerise sur le gâteau, un nouveau venu fera son entrée dans la flotte des Open 7.50 : Grégoire Bargibant sur Open'R. Il est certain que les petits copains se chargeront de le mettre dans le bain tout de suite...

Bref, comme à leur habitude, les classes Mach et Open feront rimer Spi Ouest-France Destination Morbihan avec compétition et bonne humeur.